Free. Maroc : Réintégrer les syndicalistes UMT à Total Call

Publié le par Labourstart

Free. Maroc : Réintégrer les syndicalistes UMT à Total Call

Le 13 février 2014, le centre d’appels « Total Call » à Casablanca, a licencié cinq responsables de l’Union Marocaine du Travail (UMT).

Total Call est une filiale du groupe français de télécommunications Iliad (la maison mère de Free) dirigé par Xavier Niel, champion du libéralisme qui défraie régulièrement la chronique.

Ce licenciement intervient le lendemain de l’enregistrement officiel, en conformité avec la loi marocaine, d’un syndicat au sein de l’entreprise.

Parmi les victimes, Mostafa Berrchid, El Mehdi Nasseur, et Kamal Souker.

Le syndicat demande leur réintégration immédiate. Merci d’exprimer votre solidarité en cliquant ici et de faire connaître cette campagne dans votre syndicat.

Publié dans International, Luttes

Commenter cet article