A la soupe (2)

Publié le par NPA 87

Chers camarades,

Le Comité NPA87 se désolidarise totalement de la position prise par le NPA23 pour le deuxième tour des élections municipales à Guéret. Rappel du premier tour :

PS (Vergnier- Député maire sortant)

PS-PC-EELV

2 186

42,95%

UMP

977

19,19%

Guéret Terre de Gauche

(PG-NPA-PCdissidents)

778

15,28%

FN

657

12,91%

MoDem

492

9,67%

Guéret se trouve dans une configuration pour le deuxième tour qui ne posait aucun problème au NPA 23. Le FN, fidèle, lui, à sa politique, se maintient. La droite classique ne peut emporter la mairie, la droite PS-Medef conservera son fief. Tout convergeait pour que Guéret TDG défende au deuxième tour la même politique qu’au premier tour par le maintien de la liste. Il y aurait eu 2 ou 3 élus « réellement anticapitalistes ».

Au lieu de cela, pour quelques postes de plus et une place dans l’exécutif, la liste fusionne avec le PS-Medef et se glorifie que le PS lui concède une "liberté de vote" (qu'il ne pourrait de toutes façons enlever à aucun conseiller municipal), et une "indépendance" qui ne veut rien dire et qu’ils avaient dès le premier tour.

Cette fusion avec le Député PS Vergnier de la Creuse qui soutient la politique du gouvernement largement sanctionnée au premier tour des municipales, ne peut que conforter les thèses du FN et le renforcer dans sa démagogie du « tous pourris ». Et en aucun cas servir la politique du NPA par la caution de « Gauche » donnée à cette fusion. C’est renier ce qui a été dit dans la campagne sur le gouvernement PS-Medef et son représentant local Vergnier.

C’est l’ensemble du NPA qui est concerné, puisque Christine Poupin et Olivier Besancenot ont apporté pour le premier tour leur soutien écrit et sous forme vidéo à la liste Guéret TDG.

Une telle attitude est de nature à disqualifier, bien au-delà de Guéret, tout ce que le NPA peut faire dans la région. Elle ruine l'idée que le NPA est porteur d'une autre politique, et de pratiques différentes de celles des politiciens professionnels. Elle est en contradiction avec les fondements du NPA.

Le NPA 87 est contre cette fusion. Localement il le dira publiquement chaque fois que ce sera nécessaire.

Comité NPA 87, Limoges le 27 mars 2014

Publié dans Municipale, a la soupe

Commenter cet article