Un salopard est mort !

Publié le par LDH Toulon

L'article est de la LDH Toulon, le titre est du CAPM

Paul Aussaresses : « je me suis résolu à la torture... »

 

Le nom de Paul Aussaresses, dont la mort, à 95 ans, a été annoncée, mercredi 4 décembre, restera pour toujours lié à la reconnaissance du recours à la torture par l’armée française au cours de la guerre d’Algérie : voir cette page, ainsi que la vidéo ci-dessous

 

Invité du 20 heures de France 2 le 23 novembre 2000, le général Paul Aussaresses reconnaissait avoir procédé à des exécutions sommaires, même s’il niait toujours avoir torturé, contrairement à ce qu’il avait affirmé au Monde : il avait avoué « sans regrets ni remords » avoir torturé pendant la guerre d’Algérie, dans un entretien en 2000.

A la question « avez-vous participé à des exécutions sommaires ? », Aussaresses répondait : « Oui. J’en ai exécuté 24. (…) Je n’ai procédé à de tels actes que dans le cas d’individus qui étaient reconnus comme ayant participé à des actes de terrorisme. (…) Nous n’avions pas le choix. Il y avait dans la bataille d’Alger un nombre très considérable d’actes de terrorisme. »

 

http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article5675

Photo de gauche : cette femme, appelée Hania, a été arrêtée pour avoir tué avec une hache le soldat qui tentait de la violer. Elle fut ensuite violée, torturée, puis exécutée. Photo de droite : prise par un appelé français a été remise aux autorités algériennes après l'indépendance de l'AlgériePhoto de gauche : cette femme, appelée Hania, a été arrêtée pour avoir tué avec une hache le soldat qui tentait de la violer. Elle fut ensuite violée, torturée, puis exécutée. Photo de droite : prise par un appelé français a été remise aux autorités algériennes après l'indépendance de l'Algérie

Photo de gauche : cette femme, appelée Hania, a été arrêtée pour avoir tué avec une hache le soldat qui tentait de la violer. Elle fut ensuite violée, torturée, puis exécutée. Photo de droite : prise par un appelé français a été remise aux autorités algériennes après l'indépendance de l'Algérie

Publié dans Algérie, Torture

Commenter cet article

pilhaouer 04/12/2013 21:11

Oui, mais personne ne rappelle que le personnage dont il est question ne s'est pas contenté d'exercer ses talents en Algérie. Il les a exportés.

En 1973, il est en poste comme attaché militaire au Brésil :

Lire l'autre sale guerre d'Aussaresses (Le Point)

http://www.lepoint.fr/actualites-politique/2007-01-19/l-autre-sale-guerre-d-aussaresses/917/0/55193

Et aussi :Videla, la torture et l’école française

http://blogs.mediapart.fr/blog/samjoffre/180513/videla-la-torture-et-l-ecole-francaise



Escadrons de la mort l'école française (Marie-Monique Robin)

http://www.mariemoniquerobin.com/escadronsdelamortsynospis.html

CAPM 30/10/2014 14:39

tu tapes "torture en Algérie" sur google image et tu as les photos.
Cordialement

malika 28/10/2014 08:54

d'ou vous avez eu ces photos svp