Où va le NPA ?

Publié le par La Voix du Nord

Tourcoing: une liste Front de gauche aux municipales, sans le Parti de gauche

Une liste Front de gauche, composée des Alternatifs, du NPA, de syndicalistes, de militants associatifs et de communistes se présentera aux élections municipales de mars prochain. Sans le Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon, figure dont le collectif se réclame pourtant.

Ils se réclament de Jean-Luc Mélenchon (et de ses 12,5 % à la présidentielle), sans compter dans leurs rangs de représentants du Parti de gauche. Et pour cause : les négociations avec Martine Soyer, ex-candidates aux législatives de 2012, ont tourné court. Toutefois, « la porte reste ouverte, s’il y a un changement d’optique », précise William Roger, membre de la Coordination communiste, a priori appelé à conduire la liste Front de gauche.

Celle-ci sera composée des Alternatifs, du NPA, de syndicalistes et de communistes. Alors que dans le même temps, la chef de file du PCF local et adjointe au maire, Dominique Declercq Danel, repartira sans doute avec le PS, si les négociations entre les deux partis, pour l’instant bloquées au niveau national, aboutissent. Elle est accusée de chercher à « tenir sa place ». « Ce ne sont pas les militants qui ne suivent pas Mme Declercq Danel, rétorque Samuel Meegens, responsable local de la CGT. C’est elle qui ne suit pas ses militants ! » Dans ces conditions, les logos des formations n’apparaîtront pas sur les affiches de campagne.

« On ne comprend pas que le PCF veuille s’attacher à la liste de Delannoy », ajoute Jacques Delahousse, désireux de renouer avec « une vraie gauche qui a une tradition de lutte ». Lui qui, comme ses camarades, a « le cœur à gauche depuis longtemps » est convaincu qu’il faut mettre en œuvre « une autre politique ». « Il faut aller chercher les gens désabusés, les abstentionnistes. Il faut leur dire que s’ils ne résistent pas, on a devant nous un boulevard ouvert pour le FN. »

« Nous ne sommes pas de doux rêveurs »

Autour de la table, une quinzaine de Tourquennois « en colère », décidés à « agir ». « C’est un rejet à tous les niveaux, estime Alain Szlosek, du NPA. Les gens ne se sentent pas représentés. » « On veut mettre en place la démocratie réelle, qui repose sur le mouvement social », explique Nathalie Willemetz. Donner à la population le pouvoir de décider. » Elle préconise la mise en place de « budgets participatifs » et de « référendums d’initiative populaire sur les grands chantiers de la ville ». Sur les rythmes scolaires, par exemple, « il n’y a pas eu de travail collectif, on a imposé le mercredi matin, regrette Fouad Doghmane.Ça va être une vraie catastrophe. »

Sur le front de l’emploi, le collectif réclame la mise en place d’un « contrat contraignant » avec les entreprises, « pour les empêcher de mettre la clé sous la porte après s’être nourries de financements publics », détaille Ingrid Bouffioux. Elle préconise la gratuité des transports publics. « Il faut aussi élargir les missions du CCAS, pour que toute personne en difficulté puisse bénéficier des repas à domicile. »

« Nous ne sommes pas des idéalistes, ni de doux rêveurs, se défend Nathalie Willemetz. Ce qu’on propose est possible ». Au moment des fêtes, ils prévoient d’organiser un arbre de Noël des doléances, devant la mairie, pour sonder les besoins des Tourquennois. « On ne va pas changer les choses sur des élections locales, reprend Jacques Delahousse. Mais il y a des gens qui en ont marre. Il faut essayer de faire que ça bouge. Ça commence par déstabiliser les pouvoirs en place. » Tous promettent que leur mouvement ne s’arrêtera pas aux municipales, évoquant déjà les européennes.

Où va le NPA ?

Publié dans Trahison

Commenter cet article

jm 18/12/2013 14:54

Camarades morlaisiens, je pense que vous vous méprenez en critiquant la participation du NPA Tourcoing aux municipales sur une liste où figurent les Alternatifs, des syndicalistes, des associatifs, des militants communistes mais pas le PC ou le PG : c'est la configuration quasi idéale !
Peut-être avez-vous été fourvoyés par le titre de l'article ?
Par contre, je ne ferais aucune remarque si vous critiquez la participation du NPA à des listes FdG avec "accord technique" avec le PS pour le second tour.
Salutations révolutionnaires