Rythmes scolaires: une subvention qui tombe à pic

Publié le par L'express

Rythmes scolaires: une subvention qui tombe à pic

Le ministre de l’Éducation Vincent Peillon a accordé 150 000 euros de subventions supplémentaires à la FCPE. De quoi apaiser la fronde des militants contre la réforme des rythmes scolaires.

[Exclusif] En pleine grogne contre les rythmes scolaires, le ministre de l’Éducation nationale, Vincent Peillon a accordé 150 000 euros de subventions supplémentaires à la FCPE, principale fédération de parents d'élèves, très active sur le terrain contre la réforme.

Rattrapage?

Officiellement, il s'agit d'un "rattrapage", la FCPE se plaignant d'avoir été maltraitée par la droite. Officieusement, ce coup de pouce tombe à point nommé pour calmer la fronde.
Depuis, les instances nationales de la FCPE, débordées par leur base, multiplient les signes de soutien à la semaine de 4,5 jours.

Publié dans Education

Commenter cet article