Porto Alegre : le PT frappe encore la FAG et les mouvements sociaux

Publié le par Alternative Libertaire

Porto Alegre : le PT frappe encore la FAG et les mouvements sociaux

L’Etat du Rio Grande do Sul (Brésil), dirigé par le Parti des travailleurs (PT) mène une chasse aux sorcières en s’en prenant aux domiciles des militant-e-s et aux locaux des organisations révolutionnaires et des mouvements sociaux.

Dans l’après-midi du mardi 1er octobre 2013, l’Ateneu Libertário A Batalha da Várzea, utilisé par la Federação Anarquista Gaúcha (FAG) a été attaqué pour la seconde fois par les forces répressives du gouvenement PT de Tarso Genro. La porte a été fracassée et les locaux mis à sac.

Un message, laissé sur une table, nous disait : « Je passais par là et la porte était ouverte. Je voudrais participer à la FAG. »

La répression s’est ensuite déchaînée contre des militant-e-s du Bloco de Lutas (Bloc des luttes) et d’organisations d’extrême gauche. Toute la journée a été marquée par des perquisitions à domiciles et dans les locaux militants.

Il est question au total de plus de 70 mandats de perquisitions. Le jeudi précédent, pendant la dispersion d’une manifestation du Bloco de Lutas, 5 camarades ont été arrêtés et inculpés. Le gouvernement PT de Tarso Genro veut faire taire les protestations sociales échappant à son contrôle : nous ne sommes pas dupes de ses discours, et nous n’avons pas peur de ses matraques.

D’après un communiqué de la FAG du 5 octobre 2013

Publié dans International

Commenter cet article