La France au secours des agrocarburants qui font la fortune du président de la fnsea

Publié le par Politis

Dans quelques jours, le gouvernement français imposera probablement à l’Europe un haut niveau d’incorporation d’agrocarburants dans les carburants tirés du pétrole. Il est actuellement en moyenne inférieur à 5 % mais la France milite pour 7 %, position qui pourrait être actée lors d’un Conseil européen (spécial énergie) prévu pour le 12 décembre. De quoi réjouir les producteurs français qui bénéficient d’une importante défiscalisation pour ce type de production : 2,65 milliards d’euros au cours des dernières années, a expliqué l’année dernière un rapport de la Cour des comptes opportunément rappelé par plusieurs ONG, dont Oxfam France, le Réseau action climat et la Confédération paysanne, qui protestent contre l’attitude des représentants français.

Les céréaliers, principaux bénéficiaires de cette mesure, bloquaient les routes d’Île-de-France le 21 novembre en pleurant misère. À l’appel de la FNSEA, dont il faut rappeler que le président, Xavier Beulin, dirige la société Sofiprotéol, qui assure l’essentiel de la production des agrocarburants en France. Ce qui lui aura valu, à la fin de 2013, de bénéficier d’un cadeau fiscal de 50 millions d’euros, le reste de la filière se partageant 30 millions. Une niche fiscale prévue pour perdurer au moins jusqu’en 2016.

Ces cadeaux fiscaux sont d’autant plus scandaleux que non seulement la production de carburants d’origine végétale contribue à la pollution des sols et leur utilisation est encore plus polluante que celle des carburants fossiles, mais en plus cette culture mobilise (en France comme ailleurs) des terres qui pourraient être consacrées à une production alimentaire. Par Claude-Marie Vadrot28 novembre 2013

http://www.politis.fr/La-France-au-secours-des,24727.html

La France au secours des agrocarburants qui font la fortune du président de la fnsea

Publié dans Agriculture, FNSEA

Commenter cet article