Municipales : clarification...

Publié le par CAPM

Municipales : clarification...

A Paris le PCF se soumet au PS.

Ce n'est pas un scoop, c'est juste la démonstration claire et nette de la soumission de ce parti au social-libéralisme...mais ce n'est pas nouveau. Dans les villes, dans les départements, dans les régions le PCF collabore déjà avec le parti social-libéral. Au moins eux ils sont cohérents.

Ils ne nous font pas, le coup du Parti de Gauche qui hurle, qui éructe contre ce gouvernement ( et rêve que Mélenchon en soit le 1er ministre !) et qui prépare de toute façon son ralliement. Il nous dit qu'il appellera à voter au second tour pour les sociaux-libéraux "pour battre la droite" ! Ah bon ce n'est pas la droite ?

A Morlaix, le PCF distribue sur le marché son programme pour les municipales.

Surtout lisez-le !

Un catalogue de bonnes intentions : des tarifs "adaptés" qui "permettent l'accès pour les plus démunis" aux services municipaux (logement, transports, cantine, eau, culture,...)!!! Adaptés ? et pourquoi pas la gratuité comme cela se fait déjà dans d'autres villes, au moins pour les transports. Alors qu'à Morlaix les 10 % les plus pauvres vivent avec moins de 400 €/mois* le Front de Gauche nous propose de les aider comme au XIXème siècle les bonnes œuvres faisaient la charité pour ces "pauvres".

Ah... réformisme quand tu nous tiens !

Et puis certains se souviennent quand le PCF gérait la ville avec le PS et s'occupait des SDF, notamment la fermeture de Rhapsody, lieu d'accueil de jour pour les exclus, situé au centre ville.

Nous pensons qu'il n'est pas possible, face à l'offensive des droites libérales et/ou autoritaires (UDI, UMP, PS, FN), de se contenter d'aménager à la marge la vie des Morlaisiens.

C'est pourquoi nous ferons tout pour être présents lors des municipales de 2014 pour dire qu'une autre voix est possible, pour dire oui à une vraie politique 100 % à gauche, indépendante du PS au 1er comme au 2nd tour, pour dire arrêtons tous ces petits compromis et aménagements entre "professionnels" de la politique.

Cette liste est ouverte à tous les sans : les sans-emploi, les sans-argent pour qui la fin du mois commence au 15 du mois, les sans-logement et mal logés, les sans-grades, les sans-droits, les sans-voix, les anonymes, tous ceux qui souffrent de cette politique de chômage, de précarisation, d'exclusion, de bas salaires.

A chacune et chacun d'apporter ses idées, ses propositions dans tous les domaines de la vie municipale, une municipalité peut et doit améliorer le quotidien de ses habitants et notamment des plus défavorisés.

Préparons ensemble ces élections !

* Source : Insee données 2011 : Morlaix 383 €, 728 € pour le Finistère et 577 € pour la France de revenu pour les 10 % les plus pauvres !

Contact : morlaixanticapitalis@free.fr

Municipales : clarification...

Commenter cet article